Le nouvel Ami Jean !

Fin observateur de l’évolution de son métier de restaurateur et des changements de pratiques des clients, Stéphane Jego achève des travaux dans son restaurant et propose de « consommer » le restaurant autrement. Désormais, vous emporterez l’Ami Jean chez vous, l’offrirez à ceux que vous aimez, l’investirez un après-midi pour discuter cuisine avec le chef…

L’Ami Jean a fait peau neuve de façon à faciliter le service, gagner de la place en cuisine, simplifier les circulations mais l’essentiel ne change pas : le chef est toujours là, face à ses clients, au milieu de sa brigade qu’il dynamise de ses coups de gueule légendaires. Sa cuisine, qu’on pourrait qualifier de bourgeoise et créative, est conçue pour être partagée, générer des moments de plaisir chaleureux, délier les langues et affûter les mots. Et pour respecter cette cuisine qui est sienne, franche, entière, généreuse, audacieuse, il ne fallait pas toucher aux fondamentaux du restaurant mais apporter de la lumière, de la facilité, respecter l’esprit du lieu depuis les années 30. Pas d’artifices, le restaurant pour lui-même. La cuisine en revanche s’est transformée de fond en comble : murs carrelés de gris mat, espace totalement repensé pour ajouter au confort de travail de tous mais aussi pour pouvoir accueillir des convives…

Car aujourd’hui, tout change, les manières de consommer se multiplient, on veut emporter le restaurant chez soi, bien manger dans sa cuisine, recevoir sans stresser… C’est donc pour répondre à toutes ces envies de ses clients qu’il initie sa vison du restaurant d’aujourd’hui. Ce n’est plus le lieu qui prime mais la cuisine…

Et Stéphane Jego refuse de céder aux sirènes du design, soucieux de conserver l’esprit et l’histoire du lieu, il revient aux sources de l’Ami Jean et… fait du neuf avec du vieux !